Adolescents migrants : en finir avec les tests osseux ?

Libération, 10/03/2019

Par Patrick Chariot, professeur Université Paris 13

« Les critiques de ces estimations osseuses sont fréquentes, pourtant nous continuons à pratiquer ces actes dans le service de médecine légale de l’hôpital de Bondy. Si nous continuons à le faire, alors que nous concluons presque systématiquement à la compatibilité de l’âge chronologique avec l’âge allégué par le jeune, c’est parce que nous connaissons les pratiques d’autres médecins sollicités qui s’autorisent, au mépris de toute rigueur de raisonnement, à conclure à la majorité de certains adolescents ou jeunes adultes qui leur sont présentés. »

Lire l’intégralité de la tribune.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.
%d blogueurs aiment cette page :