France Culture, 21/03/2019

Avec Gilles Dorronsoro, professeur de science politique

« Les élections ne peuvent plus servir à stabiliser la situation, elles ne donnent plus de crédit politique à ceux qui sont élus. Tout ça s’est dégradé en 2014 lors des dernières élections présidentielles où il n’y a pas eu de résultat officiel puisque ce sont les Américains qui ont organisé un compromis politique entre les deux candidats du second tour. On est sorti en Afghanistan du processus constitutionnel classique. »

Lire l’intégralité de l’article.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.