Le Monde, 12 novembre 2018

Par Isabelle Backouche, directrice d’études EHESS

« Comment mettre en musée la mémoire d’événements aussi récents, puisque même s’il est question des attentats qui ont touché le sol français depuis cinquante ans, c’est bien la séquence ouverte depuis 2015 qui a suscité le rapport ? Les victimes et leurs proches, les témoins et secouristes, les chercheurs et les journalistes devraient être impliqués dans « l’élaboration du sens de ces attentats ». »

Lire l’intégralité de la tribune.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.