Atlantico, 13 février 2017

Avec Philippe Bataille, directeur d’études à l’EHESS

« On leur en demande beaucoup, les patients le savent et ils ont conscience des difficultés dans lesquelles le personnel hospitalier se trouve. Il arrive qu’ils soient mal placés pour entendre ce que les patients ont à dire. Toutefois, tout est fait aujourd’hui pour que cette relation soit plus forte entre ce que les malades disent et ce que la médecine a en réponse. C’est avec ce dialogue qui s’améliore que les soins sont mieux réussis. Il y a encore beaucoup de difficultés liées au manque de personnel d’un côté, et au fait que les soins sont très demandant physiquement. »

Lire l’intégralité de l’article.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.