Le Point, 12/01/2019

Avec Julien Fretel, professeur de science politique à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne

« Le mépris social dont il est question actuellement est constitutif de la professionnalisation politique telle qu’elle s’est développée en France et de la composition du personnel politique, dont l’immense majorité appartient aux classes sociales les plus favorisées – certes, pas les plus favorisées des favorisées. L’expression « sans-dents » est aujourd’hui sur la langue de manifestants. Hier, il était fréquent que des citoyens en colère écrivent à François Hollande en signant « un sans-dents ». Cette formule, comme d’autres, est actuellement reprise par des Gilets jaunes à des fins politiques, pour exprimer une souffrance de classe, pour tenter de dire que « le peuple » est sacrifié par « ses élites ». »

Lire l’interview dans son intégralité.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.