Emmanuel Macron et l’histoire

Vendredi 25 janvier 2019 – 18h/20h

Conférence/débat à l’occasion de la publication du numéro 4 de la revue Passés Futurs

Amphithéâtre Furet, 105 boulevard Raspail – 75006 Paris

 

En février 2018, Emmanuel Macron, lors de son premier bilan de mandat devant la presse, se présentait son élection comme « le fruit d’une forme de brutalité de l’Histoire, une effraction car la France était malheureuse et inquiète » – là où les commentateurs, plus crûment, utilisaient le terme de « dégagisme ». Ce détail n’est pas anecdotique. Ce jeune président qui aime se mettre en scène aime encore plus se mettre en scène dans l’histoire, de sorte qu’il a paru intéressant d’analyser le rapport qu’entretient Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle puis président de la République, à l’histoire, singulièrement à l’histoire de son pays.

On ne se reportera que marginalement pour cela à ses discours officiels, genre trop convenu pour tirer des éléments précis des innombrables références historiques qu’ils contiennent. Mais les actes, les mots, construits ou échappés, le matériau de communication mis en œuvre depuis trente mois par Emmanuel Macron nous semblent permettre de mettre assez précisément en lumière le substrat historique de sa pensée.

Présentation: Sabina Loriga (Ehess)

Interventions: Marc Olivier Baruch (Ehess)

                                        Sylvie Thénault (Cnrs)

Discutant : Christophe Prochasson (Ehess)

Modérateur : Jean-Frédéric Schaub (Ehess)

 

Inscription obligatoire en remplissant le formulaire ci-dessous :

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :