D’Abidjan à New Delhi : les promesses des médecines traditionnelles

France Culture, 10/10/2019

Avec Simeng Wang, chargée de recherche CNRS

« Sous l’impulsion de l’Organisation mondiale de la santé, la médecine traditionnelle fait, depuis plusieurs années, l’objet de politiques publiques dans différents pays en développement, notamment africains et asiatiques. 

Entre promotion des méthodes ancestrales comme alternative à la biomédecine dans les pays où l’accès à celle-ci est limité et encadrement des tradi-praticiens pour prévenir le charlatanisme, le sujet s’est imposé à l’agenda de nombreux gouvernements. « 

Ecouter l’intégralité de l’émission.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.
%d blogueurs aiment cette page :