Rue 89 Lyon, 31 octobre 2017

Par Albert Ogien, directeur de recherches au CNRS et membre de l’Institut Marcel Mauss de l’EHESS

« … L’idée de démocratie « réelle » est réapparue avec la vague de rassemblements qui a saisi le monde en 2011. Il faut cependant observer qu’elle a un peu changé de nature. Elle ne renvoie plus à la destruction du système représentatif pour rendre tout le pouvoir au « peuple », mais revendique plutôt le fait de permettre à la voix des citoyen.ne.s de se faire pleinement entendre dans la détermination du présent et du futur de la collectivité dont ils.elles font partie et d’exercer un contrôle sur l’action des « élites » qui les dirigent. »

Lire l’intégralité de la tribune.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.