Le Monde, 16/07/2019

Par Alexandra Poli, chargée de recherche CNRS

« On est dans une définition structurelle des relations de pouvoir entre Etats du Nord et du Sud. Au fond, le statut de migrant est lié à la nationalité et aux passeports possédés. Il faut également préciser qu’en France, le champ d’étude sur les migrations s’est constitué autour de la figure emblématique du travailleur immigré. »

Lire l’intégralité de la tribune.

 

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.