Marianne, 28/02/2020

Avec Eva Illouz, directrice d’études EHESS

« D’un côté, cette affaire illustre le fait que la sexualité circule énormément sur Internet, pour des raisons économiques et en tant que nouvelle forme de valorisation du moi. Les webcams légitiment ce qu’on appelait autrefois voyeurisme et exhibitionnisme. Mais d’un autre côté, on voit qu’il continue d’exister des arènes où la moralité sexuelle est en vigueur. Il y a donc une culture sexuelle à deux vitesses. »

lire l’intégralité de l’interview.

 

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.
%d blogueurs aiment cette page :