Le parcours doctoral Tepsis a été conçu dès l’origine comme une expérimentation visant à compléter les formations doctorales délivrées par les ED de Sciences sociales de l’EHESS et de science politique de Paris 1-Panthéon Sorbonne par la mise en place de dispositifs innovants s’articulant étroitement aux formations existantes mais destinés à considérablement accroître:

  1. L’internationalisation : mobilités universitaires internationales, modules de formation en anglais académique, financement de séjours longs sur des terrains éloignés,
  2. La reconnaissance scientifique précoce des travaux produits durant le doctorat : aides à la publication, réalisation de posters, soutien scientifique et financier à la participation aux manifestations scientifiques internationales, participation aux manifestations grand public du LabEx, et enfin participation à la réalisation de la plateforme Politika,
  3. La mise en place de dispositifs de professionnalisation permettant aux doctorants et aux jeunes docteurs de faire à la fois connaître leurs travaux dans le monde académique, d’acquérir de nouvelles compétences grâce à des formations ciblées  « professionnalisantes» et de s’engager dans des partenariats avec les acteurs du monde socio-économique relevant de leur domaine de compétence.

Destiné à l’origine aux seuls doctorants bénéficiant, sur concours, d’un contrat doctoral financé par le LabEx Tepsis, la possibilité d’intégrer le parcours Tepsis et donc de bénéficier de la plupart des dispositifs innovants a été élargi à l’ensemble des doctorants entrant dans le périmètre scientifique du LabEx et rattachés à une UMR du LabEx, sur proposition de leur directeur de recherche (membre de Tepsis) et après un vote favorable du comité de direction de Tepsis.

En juin 2017, il y a avait donc au total plus de 80 doctorants dans le parcours Tepsis.