« Hong Kong : promesses tenues, promesses trahies »

AOC Media, 26/06/2019

Avec Sebastian Veg, directeur d’études EHESS

« Les deux manifestations monstres des 9 et 16 juin ont mis en évidence l’équilibre instable qui s’est instauré entre Hong Kong et Pékin depuis la rétrocession. La Chine, qui s’était alors engagée à maintenir la formule « un pays, deux systèmes », cherche dans les faits à affaiblir l’autonomie de Hong Kong. Si les élites d’affaires hongkongaises ont fait le choix de Pékin, la société civile qui s’est développée ces dernières années porte d’autres espérances, plus démocratiques. »

Lire l’intégralité de l’analyse.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.
%d blogueurs aiment cette page :