France Culture, 03/09/2019

Par Patrick Chariot, professeur Université Paris 13

« Car, alors que la loi de 2006, modifiée en 2010, instaure judiciairement parlant la question du viol conjugal, celui-ci est toujours sous-déclaré par les victimes dans les commissariats. Quelles sont les raisons historiques ou sociologiques qui expliquent cette sous-déclaration ? C’est ce que nous verrons avec nos trois invités : une historienne, un médecin légiste et une juriste qui tous les trois ont travaillé sur les rapports de sexe et les violences qui en sont issues, en particulier dans le cadre du couple. »

Ecouter l’intégralité de l’émission.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.