Retour sur les interventions de Vanessa Jérome,

post-doc EHESS (LabEx TEPSIS)

Vanessa Jérome est politologue et sociologue à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (Labex Tepsis) et travaille sur la socialisation partisane et les questions sexuelles en politique. Ancienne membre des Verts, elle a réalisé une thèse sur le parti. Alors que des responsables politiques ont été mis en cause dans des affaires de violences sexuelles, elle revient sur les raisons pour lesquelles, après le premier élan massif de libération de la parole des femmes, le mouvement #balancetonporc semble marquer le pas.


Hulot: « La rumeur ne fait pas preuve mais elle fait sens »

Arrêt sur image, 16 février 2018

Capture d’écran 2018-02-19 à 14.13.09.png

Il y a bien sûr le machisme visible qui s’abat sur les femmes en politique, et donne lieu à d’innombrables séquences vues et revues. Mais il existe aussi du sexisme invisible, qui freine la carrière des femmes et les empêche d’accéder à des postes de pouvoir. Le harcèlement et les agressions sexuelles au sein des partis, sont, pour leur part, devenus très visibles. Trop ? Pour en débattre, les deux co-autrices de Des intrus en politique : Mathilde Larrère, notre chroniqueuse-historienne, et Aude Lorriaux, journaliste de l’hebdomadaire Vraiment, ainsi que Vanessa Jérôme, chercheuse en sociologie politique à l’EHESS, spécialiste du genre et du parti Les Verts-EELV.

Re-voir l’intégralité de l’émission.


Violences sexuelles :  » Une omerta frappe les partis politiques « 

Le Monde, 16 février 2018

vanessa jerome lemonde 2018.jpgLes affaires d’agressions sexuelles et de viols sont étouffées par les solidarités partisanes, observe la politologue Vanessa Jérome dans un entretien accordé au « Monde ».

Extrait : 

Le Monde : Vous travaillez sur les mécanismes d’imbrication entre logiques partisanes et logiques sexuelles. Comment expliquez-vous que les dénonciations soient plus difficiles dans les milieux politiques en France ?

Vanessa Jérome : Parce qu’on ne change pas les constructions sociales et le patriarcat seulement à coups de hashtag ou de pétition. La France est un pays qui a relativement peu avancé sur la question de l’égalité hommes-femmes et le traitement des violences. Nous avons, en plus, cette particularité nationale qu’on appelle la « séduction à la française », une manière de considérer que la sexualité repose sur une connaissance mutuelle des règles du jeu amoureux et de ses zones grises.

Cette conception de la séduction, qui est à la fois un mythe et une part de notre roman national, était au cœur de l’affaire DSK et perdure aujourd’hui avec la tribune des 100 femmes, notamment signée par Catherine Deneuve. Le problème de ce mythe, c’est qu’il nie l’asymétrie des positions hommes-femmes dans la société et refuse de reconnaître que les rapports de pouvoir sont au cœur des relations sexuelles. A cela s’ajoute le fonctionnement du champ politique qui contribue au silence sur ces questions…

Re-lire l’intégralité de l’article.


La campagne présidentielle de 2017

French_presidential_election-Morges_CH-IMG_7538

 

  • 16 Janvier 2017 et 20 février 2017

Invitée par Sonia Mabrouk dans l’émission « On va plus loin » sur Public Sénat, Vanessa Jérome décrypte la campagne présidentielle.

Re-voir l’intégralité de l’émission du 16 Janvier: « Mais où sont les militants? »

Re-voir l’intégralité de l’émission du 20 février: « Gauche: l’impossible unité? »

  • 24 octobre 2016 : « Primaire : coup de jeune ou dénaturalisation de la présidentielle ? » 

Entre l’éviction dès le premier tour de la primaire écologiste de Cécile Duflot, et l’attrait des sympathisants de gauche pour le vote Juppé à la primaire de la droite, une certitude : les primaires de cette présidentielle 2017 rebattent les cartes. Vanessa Jérome intervient dans l’émission Débat du Jour sur RFI.

Re-écouter l’intégralité de l’émission 

  • A lire également, les interventions de Vanessa Jérome dans la presse écrite :

« 2017 : la mission impossible de Nicolas Hulot ? », The Conversation, 7 juillet 2016


Les Primaires d’Europe Ecologie – Les Verts

EELV_2016_vote_primaire

 

  • 20 octobre 2016 : « Cécile Duflot est apparue déconnectée du terrain »

Invitée sur Mediapart Live, Vanessa Jérome est interrogée sur la défaite de l’ancienne ministre du logement à la primaire d’Europe Ecologie – Les Verts.

Re-voir l’intégralité de l’émission

  •  A lire également, les interventions de Vanessa Jérome dans la presse écrite :

« Cécile Duflot éliminée à la primaire : elle s’est peut-être trompée d’élection ? », Le Plus Nouvel Obs, 22 octobre 2016

« EELV : les primaires sont le signe de la présidentialisation », entretien avec Lénaïg Bredoux, Mediapart, 6 octobre 2016

« La primaire d’EELV : le reset de l’écologie politique française ? », The Conversation, 10 novembre 2016


L’affaire Denis Baupin

metoo-2859980_1280

  • 24 juin 2016 : « Affaire Denis Baupin. Omerta chez les Verts »

Le député EELV Denis Baupin a-t-il basculé dans le harcèlement sexuel à mesure que son pouvoir augmentait au sein du parti ? Interrogée par Rola Tarsissi pour l’émission Complément d’enquête (France2), Vanessa Jérome revient sur ses observations de terrain à EELV.

 Re-voir l’intégralité de l’émission

  • 9 mai 2016 : « La bonne manière de dénoncer les violences? Il n’y en a pas. »

Que dire sur le harcèlement sexuel dans le milieu politique ? Quand le dire ? Faut-il donner des détails ou non ? Faut-il ou non donner les noms des harceleurs ? Lorsqu’on est soi-même journaliste et harcelée, faut-il signer de son nom des tribunes de protestation ? Vanessa Jérome s’interroge dans l’émission Arrêt sur images (présentée par Daniel Schneidermann)

Re-voir l’intégralité de l’émission

  • 12 mai 2016 : « Harcèlement sexuel : l’omerta institutionnelle ? » 

Pourquoi les victimes de harcèlement ont-elles du mal à en parler et à être entendues ? Vanessa Jérome est l’invitée des Matins France Culture. 

Re-écouter l’intégralité de l’émission

  • A lire également, les interventions de Vanessa Jérome dans la presse écrite :

« Les Verts face à l’affaire Denis Baupin : féminisme, sexisme et loyauté », The Conversation, 9 juin 2016

« Denis Baupin accusé de harcèlement sexuel : pourquoi la direction n’a rien fait ? », entretien avec Claire Hache, L’Express, 9 mai 2016

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.