Les femmes maires ? Un fait rare dans le Haut-Doubs

Est Républicain, 27/11/2019

Avec Frédérique Matonti, professeure de science politique Paris 1 Panthéon-Sorbonne

« La difficulté est d’avoir des femmes tête de liste. La loi sur la parité n’oblige en rien à ce qu’il y ait un pourcentage de femmes tête de liste. Et dans les municipales, c’est souvent la prime au sortant pour constituer les listes. Donc à des hommes. »

Lire l’intégralité de l’article.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.
%d blogueurs aiment cette page :