« L’usage de la vidéo peut inverser le rapport de force entre policiers et manifestants »

20 Minutes, 04/05/2019

Avec Patrick Bruneteaux, chargé de recherche CNRS

« La police aussi est de plus en plus équipée et filme de plus en plus, ce qui n’est pas sans conséquence. On exerce une logique de judiciarisation des manifestants, où les juges peuvent être saisis pour des troubles à l’ordre public, loin des manifestations des années 1970-1980 où on pouvait faire un peu ce qu’on voulait entre guillemets. Aujourd’hui on assiste à ce que j’appelle les précieuses ridicules, avec une volonté d’euphémisme de la manifestation où il y a beaucoup plus d’interdits et de comportements illégitimités. »

Lire l’intégralité de l’interview.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.
%d blogueurs aiment cette page :