Sud Ouest, 13/04/2018

Par Pierre-Henri Castel, directeur de recherche CNRS, psychanalyste

«  »Il s’écoulera moins de temps entre le dernier homme et moi, qu’entre moi et Christophe Colomb ». Dans son nouveau livre, « Le mal qui vient, essai hâtif sur la fin des temps », paru aux éditions du Cerf, le philosophe Pierre-Henri Castel nous invite à une expérience de pensée, celle d’une fin des temps prochaine qui permet de penser à nouveau la question du mal. « 

Lire l’intégralité de l’article.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.