Le Parcours Doctoral d’Excellence Tepsis

Chaque année le LabEx met au concours entre 4 et 6 contrats doctoraux en lançant un appel d’offre largement diffusé à l’intérieur du périmètre de Tepsis. En plus de leurs trois années financées par le LabEx, les lauréats bénéficient de plein droit de tous les dispositifs innovants du parcours d’excellence.

Devant le succès remporté par ces nouveaux dispositifs, le comité de direction du LabEx a pris la décision d’ouvrir aux autres doctorants membre d’une UMR du LabEx la possibilité de rejoindre l’un ou l’autre de ces dispositifs (sur proposition du directeur de thèse suivi d’un vote en Comité de direction du LabEx).

  • La double formation

Fort de ces 14 unités de recherche pluri et multidisciplinaires couvrant la majorité des aires culturelles, et du centre de formation des journalistes, Tepsis n’a jamais eu vocation à privilégier une approche disciplinaire ou territoriale et encore moins à représenter un courant théorique spécifique. A l’inverse, la pluridisciplinarité y est essentielle, comme le sont le comparatisme entre les aires culturelles et la pluralité des conceptions théoriques. La formation des futurs docteurs de Tepsis s’inscrit dès les premières années dans cette perspective pluridisciplinaire et comparatiste : chaque doctorant devant suivre au moins deux séminaires disciplinaires différents et une spécialisation sur une aire culturelle.

  • Les mobilités universitaires

Conçues sur le modèle du fellowship, bien plus que sur celui de l’erasmus, les mobilités universitaires du LabEx Tepsis permettent à un doctorant Tepsis d’effecteur jusqu’à 6 mois dans une université étrangère par invitation dans un laboratoire (ou un département d’enseignement et de recherche) internationalement reconnu pour ses compétences sur le sujet de recherche du candidat. Il s’agit d’une invitation officielle et nominative avec l’engagement d’une supervision par un chercheur sénior.

Liste des mobilités : à venir

  • Les aides aux terrains et les bourses de réalisation

Conçues pour favoriser les séjours longs sur des terrains éloignés, les aides aux terrains accompagnent les doctorants tepsis pour des durées de 6 à 9 mois cumulés.

Liste des aides aux terrains : à venir

  • Les cours du British Council

Les cours du British Council ont été mis en place au LabEx en novembre 2014.

En accord avec le British Council, il a été décidé que des cours seraient dispensés à raison de deux heures par semaine pendant dix semaines. Les cours limités à 8 personnes sont axés sur la pratique de l’oral sur la base du vocabulaire des sciences sociales, avec pour objectif une meilleure maîtrise de la présentation des projets de recherche et la participation à des discussions ou des réunions.

Depuis la rentrée 2016, le British Council a mis en place une certification pour les étudiants participant au cours dans le cadre du LabEx Tepsis.

  • La Diffusion et la valorisation des travaux des jeunes chercheurs

(la liste complète est disponible sur le site jobmarket-tepsis.fr)

Les posters scientifiques permettent aux étudiants (doctorants, docteurs) et aux jeunes chercheurs (post-doctorants) de présenter leurs travaux à l’occasion d’événements (conférences, séminaires etc.). Disponibles en version PDF, ils peuvent être diffusés sur les réseaux sociaux ou transmis par les étudiants à des chercheurs ou des employeurs potentiels, parallèlement à des CV plus académiques.

Conçus au départ comme outil de valorisation des chercheurs prenant part aux différents événements Tepsis, les Tepsis papers – petite publication électronique de 2000 mots maximum, destinée à un public éclairé et traduite en anglais et en espagnol -, sont aujourd’hui réservés à la valorisation des doctorants, docteurs, post-doctorants et jeunes chercheurs sans poste.

Des pages HAL, Academia du LabEx ont été ouvertes pour donner de la visibilité à la production des jeunes chercheurs du LabEx (Tepsis papers et interviews y sont référencés). Sur le volet extra-académique, un groupe LabEx Tepsis a été mis en place sur le réseau professionnel Linkedin.

Enfin, une rubrique est dédiée aux publications des jeunes chercheurs dans la lettre mensuelle du LabEx.