La crise de l’année 2016, sans doute la pire de toute l’histoire du Venezuela, aura infligé au pays une sévère inflation et une pénurie des denrées alimentaires et de médicaments. Ce bilan catastrophique pose la question des politiques sociales menées au nom de ce qu’on appellera la « révolution bolivarienne » du président défunt Hugo Chavez.

Dans cet Agenda du politique, il s’agit d’analyser les différents aspects d’un modèle sociopolitique et économique exsangue mais aussi d’envisager des perspectives d’avenir.

Intervenants :

Paula Vasquez Lezama (CESPRA-EHESS), « Le gouvernement de Nicolas Maduro ou la fin du militantisme compassionnel »

Georges Couffignal (Paris 3 Sorbonne-Nouvelle / IHEAL-CREDAL), « Ombres et lumières des politiques de gauche des années 2000 en Amérique latine : le cas singulier du Venezuel »

Président de séance : David Weinberger (INHESJ)

Voir l’enregistrement de l’Agenda du politique