Renouvellement du LabEx TEPSIS

Par communiqué du 11 février 2019, Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement ont annoncé la reconduction de 103 LabEx jusqu’en 2024, parmi lesquels figure le LabEx TEPSIS, porté par l’EHESS au sein de PSL. Nous nous réjouissons de cette prolongation qui permet la poursuite des actions engagées depuis 2011.

 

Le Labex Tepsis

Composé de 13 UMR en sciences sociales (EHESS, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CNRS, INSERM), du Centre d’expertise et de recherche administrative (ENA) et du Centre de formation des journalistes (CFJ), le projet a débuté en 2011 et avait jusqu’alors un double objectif.

D’une part, il s’agissait de favoriser des approches scientifiques nouvelles, en finançant des dispositifs collaboratifs, tels que des ateliers de recherches internationaux, des mini-ateliers ou des réseaux internationaux, et des dispositifs individuels, comme des fonds de préfiguration, fonds de la recherche et post-doctorats, en mettant un accent particulier sur le parcours d’excellence proposé aux doctorants qui associe une double formation et des mobilités et aides aux terrains.

D’autre part, fédérant une pluralité de disciplines et face à l’hyperspécialisation des sciences sociales contemporaines, Politika, le politique à l’épreuve des sciences sociales constitue un dispositif totalement innovant : la création de la première plateforme française et européenne de recherches nationales et internationales de sciences historiques et sociales du politique.

 

Le projet 2020-2024

Fort de son expérience, le LabEx TEPSIS doit reconduire les efforts engagés pour assurer l’existence de liens étroits entre sciences humaines et sciences sociales, en associant les unités de recherche disciplinaires aux études des aires culturelles. Pour cela, la deuxième phase du projet place l’accent sur le financement de contrats doctoraux. En complément, des dispositifs de mobilité doctorante internationale sur convention inter-établissements seront financés. Un programme spécifique sera consacré à l’aide à l’exotraduction des ouvrages des chercheurs qui auront obtenu l’accord d’éditeurs étrangers.

 

Politika.io, le politique à l’épreuve des sciences sociales

Il s’agit d’un instrument permettant de transformer la relation entre la recherche scientifique et divers publics, car si ses normes académiques sont celles des meilleures revues, sa présentation et sa diffusion sont conçues pour un public large. Notre plateforme devient ainsi un instrument de socialisation de la connaissance scientifique au moment même de sa production. La communauté formant le LabEx TEPSIS se place en pointe des recherches en sciences sociales du politique tout en apportant une réponse à la demande d’informations scientifiques de qualité, contribuant ainsi à promouvoir une démocratie fondée sur le partage des connaissances. La publication simultanée des articles en deux langues (français et anglais) et à partir de 2020 en trois langues (français, anglais, espagnol) contribue au rayonnement international des équipes qui ont compris tout le parti que notre communauté peut tirer d’un tel instrument. Dans la poursuite de son développement, Politika.io envisage la possibilité de publier des ouvrages collectifs, en coordination avec d’autres acteurs de l’édition publique des sciences humaines et sociales.

 

Toute l’équipe du Labex TEPSIS et de Politika.io

%d blogueurs aiment cette page :