Le Monde, 13/05/2019

Avec Cédric Moreau de Bellaing, maître de conférences

« Ce qui est apparent dans les manifestations « gilets jaunes », c’est que les conditions d’autorisation à l’usage de la force ne sont pas nécessairement bien connues, en particulier lorsque c’est un public qui n’a pas l’habitude de la codification très ritualisée du maintien de l’ordre. Quand on les empêche de passer par telle rue et qu’ils doivent faire le tour, ils considèrent que c’est une atteinte à leur droit alors que du côté des policiers, c’est simplement le respect d’une consigne qui n’a pas à être discutée. De ce point de vue-là, il n’y a pas en France de grande habitude de discussion sur le terrain entre les policiers et les manifestants. »

Lire l’intégralité de l’interview.

A propos de l’auteur Tepsis

Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Tepsis se donne pour objet la diversité des modes d’intervention du politique dans la Cité et dans l’espace des sociétés. Il se propose de relier l’analyse des modes de gouvernement des sociétés modernes et contemporaines et celle des pratiques sociales qui transforment les formes d’organisation et de régulation des activités humaines. Tepsis rassemble des chercheurs et des équipes appartenant à 14 Unités Mixtes de Recherche associées au CNRS, toutes évaluées A+ et A par l’AERES, et au centre de recherche de l’ENA.